Baptiste Henriot | Voyages | Explorations | Découvertes | Europe | Asie | Scandinavie | Afrique | François-Auguste Biard | Auguste Mayer | Corvette La Recherche | Spitzberg | Expertise  | Léonie d'Aunet

©Baptiste Henriot 2016-2019

Toutes les images et les textes de ce site web sont soumis au droit d'auteur. Toute utilisation est interdite sans mon autorisation.

All images and texts on this website are subject to copyright. Any use is prohibited without my permission.

Le Grand-bi - Mythique vélo d'antan

14 May 2017

 

 

 

Le Grand-bi ou le Penny-farthing fît son apparition en Angleterre au début des années 1870. Reconnaissable parmi tous les modèles de vélos grâce à sa très grande roue avant et sa très petite roue arrière, cette bicyclette très populaire chez les sportifs fût malgré tout très peu utilisée car elle était extrêmement dangereuse. Les avancées technologiques ont heureusement amenées aux deux roues que nous connaissons aujourd’hui.

 

Première difficulté de cette monture, grimper dessus : un peu comme un skateboard, il faut poser son pied gauche sur une petite marche au dessus de la roue arrière, prendre de l’élan, sauter sur la selle et attraper les pédales. Pour descendre, il suffit de se laisser tomber sur le côté ou en arrière. Si ce vélo est assez confortable à utiliser en ligne droite, tourner est une toute autre histoire. Les pédales se trouvant sur la roue avant, le moindre petit mouvement sur le guidon déstabilise le tout et il est alors très facile de frotter ses jambes sur la roue et de tomber.


C’est une expérience assez drôle tout de même que je recommande aux plus agiles et aux plus téméraires. Les chutes sont faciles … et hautes donc attention.

 

Rien d'obligatoire mais votre plaisir se verra décuplé si vous avez une " moustache en guidon " ainsi qu’une " flat cap ". Cela vous fera replonger au début du siècle dernier et les enfants seront étonnés de vous voir sortir de nul part.


Le modèle que j’ai essayé était assez petit pour son genre … Il en existait et en existe encore de bien plus grands - la roue avant pouvant aller jusqu’à un mètre cinquante de haut !

 

Petite anecdote d’explorateur, parti de San Francisco aux États-Unis le 22 avril 1884, le cycliste américain Thomas Stevens fut le premier à accomplir le tour du monde en Grand-bi. Il finit sa course le 17 décembre 1886, à Yokohama, au Japon. Je vous laisse le soin de chercher sur internet des photos et gravures de cet homme pour en apprécier sa belle moustache (encore une fois non vendue avec le vélo).

 

Pour finir, un témoignage de l’entre deux guerres avec une course d’un mile (un kilomètre six-cent) de Grand-bi pour la Challenge Cup de Londres. Personnellement, je ne m’y risquerai pas… 

 

 

En découvrir d'avantage : 

 

• Thomas Stevens, Around the world on a bicycle, Charles Scribner's Sons, New York, 1894( Vol.1. From San Francisco to Teheran - Vol.2. From Teheran to Yokohama )

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload